Rechercher

les hommes en courbe

ou du moins leurs plaisirs en courbe













3 mn de vidéo









Dans les années 60, Masters et Johnson dessinent les premières courbes du plaisir sexuel. Pour créer des graphiques sur le plaisir et l’excitation sexuelle, ils ont utilisés plusieurs données comme la fréquence cardiaque, respiratoire, les sons (cris), les contractions du périnée.

Ces courbes montrent une montée de l’excitation assez rapide.






Un premier point de « difficile retour » indique le plaisir de l’homme : on parle d’orgasme. Après le point de non-retour, l’éjaculation vient très vite et se nomme l’orgaste.

Certains hommes arrivent à surfer entre la zone de l’orgasme sans atteindre le point de non-retour, ils peuvent alors ressentir du plaisir en vague, semblable à celui des femmes et devenir multi-orgasmiques.





Sur la courbe du plaisir féminin, on constate également une zone réfractaire de courte durée, qui permet un autre orgasme. Certains hommes peuvent avoir des phases réfractaires courtes, comme certaines femmes des phases réfractaires longues qui ne leur donnent pas envie de continuer.


D’autres plaisirs concernent les hommes : ils peuvent connaitre le plateau similaire à celui des orgasmes vaginaux des femmes.



.


De plusieurs façons :

· En étant multi-orgasmique

· Avec les orgasmes prostatiques

· Avec les orgasmes anals


Quand on associe plusieurs plaisirs en combinant pénis et anus ou pénis et prostate, on voit sur la partie droite de la courbe que le dernier orgasme monte beaucoup plus haut que celui ressenti lors d’une éjaculation traditionnelle.




Voici la courbe magnifique d’Adam dans son site :

https://www.nouveauxplaisirs.fr/







La phase de plateau montre une courbe montante, comme si les orgasmes sont de plus en plus intenses.


En tant que femme, je ne ressens pas cette progression, cependant, plus on a d’orgasmes, plus on a une chance d’atteindre l’extase, où nous partons dans une autre dimension.

Plus on a des spasmes orgasmiques et plus notre glande pinéale (située au centre du cerveau) est stimulée et nous permettant alors d’être dans un état de conscience modifiée ; une sensation plus facile à obtenir quand on est dans un certain lâcher-prise .


Voir les vidéo et textes :

· Sur le plaisir prostatique :

https://claudiecoudereau.wixsite.com/blog/post/le-plaisir-prostatique

· Sur plaisir anal voir vidéo sur notre site

https://www.institut-harmonie-sexuelle.com/nos-videos

· Pleins de vidéo et articles dans newsletter


Abonnez-vous gratuitement sur notre site

https://www.institut-harmonie-sexuelle.com/