Rechercher

RETENSION DE SPERME OU EJACULATIONS

Dernière mise à jour : juin 25

pour la santé




Les taoistes prônent de conserver la semence, pour garder le capital d’énergie sexuelle de la naissance, avec l'idée pour les taoistes, d’une meilleure santé et d’une vie longue.

J’entends souffler dans mes oreilles : « mieux vaut vivre heureux que vivre longtemps »

Le monde asiatique, il n'y avait pas de cancer de la prostate; cependant, les asiatiques vivant dans nos pays occidentaux en ont.


Les premières études sur l’éjaculation et son incidence sur le cancer de la prostate tendaient à prouver que trop d’éjaculations favorisent le cancer, (un peu comme l’à priori que la masturbation rend sourd) mais, à la grande surprise des chercheurs, les résultats ont été inverses!


De nombreuses études montrent que l’éjaculation favorise la bonne santé de la prostate.



Etude en 2016 publiée dans le journal European Urology. cette étude indique

réalisée sur 32 000 hommes suivis pendant 18 ans, cette étude indique que

3800 ont développé un cancer de la prostate (soit 11,85%). Interrogés sur leurs habitudes masturbatoires ou éjaculatoires et les hommes agés de 40 à 49 ans ayant une fréquence de plus de 21 éjaculations par mois, présentent 22 % de moins de cancer de la prostate en moins que ceux qui n’ont éjaculé que 4 à 7 fois par mois.



22 % de moins représente un chiffre non négligeable, cependant : 21 éjaculations par mois sous entend seulement 9 jours de repos par mois, un effort modeste si c’est pour la bonne cause.


Attention, il ne faut pas s'imaginer que c’est proportionnel c’est-à-dire que 50 éjaculations permettraient à 50 % de cancer en moins non ! enfin, 50 éjac par mois retire à terme un peu de semence cérébrale Oups substance cérébrale . Quoique, on peut craindre lorsqu'un homme est accro au porno, on constate une diminution de la substance grise du noyau caudé situé dans le cerveau (heureusement, réversible après l’arrêt de l’excès du porno).


article avec vidéo sur le porno:

https://www.institut-harmonie-sexuelle.com/post/le-porno-n%C3%A9faste-pour-la-sant%C3%A9-humaine.


Une autre Méta-analyse chinoise en 2018,

A repris 22 études sur 55 000 hommes dans 9 pays dont les résultats remettent un peu en question ce chiffre; il semblerait que c’est plutôt entre 2 et 4 éjaculations par semaine qui serait indiqué.

L'étude indique aussi que trois facteurs jouent favorablement en faveur de l'éviction du cancer de la prostate :

· Moins d’IST infections sexuelles transmissibles contactées,

· Peu de partenaires sexuels,

· et Premier rapport sexuel tardif

permettent aux hommes de présenter moins de risque de contracter la maladie.


Explication scientifique: le sperme contient des produits de dégradation sous forme de « radicaux libres », qui seraient oncogènes* pour les cellules prostatiques.


Une question reste en suspens : le massage prostatique diminue les prostatites, en tous les cas était préconisé par des médecins dans les années 1970, date à laquelle un vibromasseur de la prostate a été mis au point. Le massage prostatique qui provoque une quantité supérieure d’éjaculat permettrait de drainer plus efficacement la prostate et donc peut être de diminuer le nombre d'éjaculations ? (question en suspens).

lien avec vidéo et article sur le plaisir prostatique:

https://www.institut-harmonie-sexuelle.com/post/le-plaisir-prostatique





*oncogène: cancérigène