top of page
Rechercher

Rétention de sperme ou éjaculation

Pour la santé masculine


La Rétention du sperme ou Ejaculations


Pourquoi faire de la rétention du sperme ?


Le monde oriental, le Tao et Tantra nous influencent


Les taoistes prônent de conserver la semence, pour garder le capital d’énergie sexuelle de la naissance, d’une meilleure santé et d’une vie longue.

Ce post veut uniquement soumettre à votre connaissance le lien entre cancer de la prostate et éjaculations.

Le monde asiatique, il n'y a pas de cancer de la prostate; cependant, les asiatiques vivants dans nos pays occidentaux en ont.


Etudes sur cancer de la prostate et les éjaculations


Les premières études sur l’éjaculation et son incidence sur le cancer de la prostate tendaient à prouver que trop d’éjaculations favorisent le cancer, (un peu comme l’à priori que la masturbation rend sourd) mais, à la grande surprise des chercheurs, les résultats ont été inverses! vidéo de 4 mn


De nombreuses études montrent que l’éjaculation favorise la bonne santé de la prostate.


  • Etude en 2016 publiée dans le journal European Urology. cette étude indique

réalisée sur 32 000 hommes suivis pendant 18 ans, cette étude indique que

3800 ont développé un cancer de la prostate (soit 11,85%). Interrogés sur leurs habitudes masturbatoires ou éjaculatoires et les hommes âgés de 40 à 49 ans ayant une fréquence de plus de 21 éjaculations par mois, présentent 22 % de moins de cancer de la prostate en moins que ceux qui n’ont éjaculé que 4 à 7 fois par mois.


22 % de moins représente un chiffre non négligeable, cependant : 21 éjaculations par mois sous entend seulement 9 jours de repos par mois, un effort modeste si c’est pour la bonne cause !



Attention, il ne faut pas s'imaginer que c’est proportionnel c’est-à-dire que 50 éjaculations permettraient à 50 % de cancer en moins

Non ! enfin, 50 éjac par mois retire à terme un peu de semence cérébrale Oups substance cérébrale . Quoique, lorsqu'un homme est accro au porno, on constate une diminution de la substance grise du noyau caudé situé dans le cerveau (heureusement, réversible après l’arrêt de l’excès du porno).


  • Cette étude a choqué le monde scientifique devant le nombre important d'hommes et sur 18 ans. D'autres études plus modestes n'ont pas toujours confirmés cette étude.

  • D'où une autre Méta-analyse chinoise en 2018,

A repris 22 études sur 55 000 hommes dans 9 pays dont les résultats remettent un peu en question ce chiffre; il semblerait que c’est plutôt entre 2 et 4 éjaculations par semaine qui serait indiqué.

L'étude indique aussi que trois facteurs jouent favorablement en faveur de l'éviction du cancer de la prostate :

· Moins d’IST infections sexuelles transmissibles contactées,

· Peu de partenaires sexuels,

· et Premier rapport sexuel tardif

permettent aux hommes de présenter moins de risque de contracter la maladie.


Une explication scientifique: le sperme contient des produits de dégradation sous forme de « radicaux libres », qui seraient oncogènes (cancérigènes) pour les cellules prostatiques.


Massage prostatique et autres symptômes



Deux études scientifiques prouvent que le massage prostatique est bénéfique pour les prostatites et symptômes des voies urinaires inférieures

90% des participants souffraient d’hypertrophie de la prostate, de douleurs pelviennes chroniques ou de vessie hyperactive et les massages prostatiques apportent une amélioration de la fonction sexuelle et de l’éjaculation.






Le massage prostatique provoquant une quantité supérieure d’éjaculat permettrait de drainer plus efficacement la prostate




Article sur l'orgasme prostatique


En conclusion


En se penchant sur ce sujet de nombreuses études ont été réalisées (quelques liens ci dessous) qui font réfléchir

Avec Un article de BlockerX, sur le sujet des hommes à croc au porno et l'abstinence leur donne la joie de maitriser leur vit ( ce n'est pas une faute de frappe) vit=pénis

La santé, c'est la sexualité ! Bien sûr, une bonne santé peut exister sans sexualité; on va dire qu'elle y contribue grandement

De nombreuses questions titillent notre cerveau, comme la masturbation et les rapports sexuels avec un ou une partenaire ont ils la même incidence sur le cancer de la prostate?

et si cette petite prostate était caresser plus souvent

et si l'amour aidait la prostate à ne pas se cancériser

que d'études en perspective !


Dr Coudereau Claudie février 2024





bottom of page